fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Hyophorbe lagenicaulis

Palmier-bonhomme . Palmier-bouteille . Palmier-gargoulette . Palmiste gargoulette . Palmiste-bonhomme . Palmiste-bouteille .

Famille: palmaceae

Origine: Endémique de Maurice (Ile Ronde).

Utilisation(s): Plante ornementale , plantée partout dans le monde.
Les fruits de toutes les espèces de Hyophorbe sont utilisés comme nourriture pour les porcs, d'où le nom de "palmiers à fourrage" donné quelques fois à ces arbres.

Biologie: Espèce de zones semi-sèches, à basse altitude. Il réclame une pluviométrie annuelle supérieure à 1 500 mm et un sol bien drainé mais il pousse aussi bien dans les terres volcaniques que calcaires. Il apprécie le plein soleil et supporte le bord de mer et les sols salés. Il résiste sans dommage aux vents les plus violents ainsi qu'aux cyclones les plus dévastateurs.

Ajouter un commentaire sur Hyophorbe lagenicaulis

Description: Palmier de 5 m de haut, à stipe gris, très élargi à la base. Ressemblant à une jarre ventrue et annelée transversalement quand il est jeune, il devient par la suite plus élancé et ressemble davantage à une bouteille. En général, sa couronne se compose de six à huit palmes coriaces, dressées, s'inclinant légèrement en forme d'arc, de 30 à 60 folioles vert foncé inhabituellement larges et d'environ 60 cm de long disposées des deux côtés de la nervure médiane; elles sont insérées sur trois rangs. La gaine est grande, verte et lisse, et prolonge le tronc. Lorsque l'arbre est jeune, gaine et pétiole sont rougeâtres.Les inflorescences, d'environ 70-80 cm de long, sont trois fois ramifiées; ce sont des panicules de fleurs minusculesde couleur verte à jaunâtre qui apparaissent en-dessous de la gaine, dans l'aiselle d'une feuille déjà tombée. Fleurs en groupes composés d'une fleur femelle et de trois à sept fleurs mâles superposées. Lorsqu'elle est jeune, l'inflorescence est entourée de spathes fines et dressée presqu'à la verticale en s'arquant légèrement. Fruits à peu près ronds, à surface rugueuse, d'environ 2 cm de diamètre, noirs à maturité, quelques fois oranges, non comestibles pour l'homme car ils contiennent des cristaux urticants d'oxalate.

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
3. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 4 - Flore. Editions Favory (1985)
4. Cadet Th. : Fleurs et plantes de la Réunion et de l'île Maurice. Les éditions du pacifique (1993)
5. L'île de la Réunion par ses plantes - Conservatoire Botanique de Mascarin. Editions Solar (1992).
6. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
7. Tout savoir sur la Flore tropicale (2006), Editions Grand Sud
8. Atkinson R.and Sevathian J-C. – A guide to the plants of Mauritius. – Mauritian Wildlife foundation (2005).

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
hyophorbe amaricaulis
hyophorbe indica
hyophorbe lagenicaulis



0 avis

Vos commentaires sur Hyophorbe lagenicaulis


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -