fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

le mot banane est dérivé de l’arabe banan qui signifie doigts.

Musa acuminata

Bananier .

Plus de photos de Musa acuminata

Famille: musaceae

Origine: Espèce originaire d'Asie du Sud Est (Indonésie).

Introduction: Le bananier était déjà présent à la Réunion en 1668. Les bananes "blanches" et les bananes "rouges" ont été introduites de Ténériffe en 1774 par M Cossigny.

Synonymes:
* Musa cavendishii Lamb.
* Musa chinensis Sweet, nom. nud.
* Musa corniculata Kurz
* Musa nana Lour.
* Musa × sapientum var. suaveolens (Blanco) Malag.
* Musa rumphiana Kurz
* Musa simiarum Kurz
* Musa sinensis Sagot ex Baker

Ethymologie: le mot « banane » est un dérivé du portugais, lui-même sans doute dérivé de l’arabe banan qui signifie « doigts ».
Le nom générique donné par Linné fait référence au médecin de l'empereur Auguste, Antoine Musa.

Utilisation(s): La banane est consommée à l'état frais ou sous forme de banane séchées. Des confitures et des compotes peuvent également être confectionnées.
A la Réunion la fleur du bananier est appelé Baba figue (photo 3). Elle est vendue sur les étales des marchés et on l'utilise pour en faire un cari avec de la viande.

Biologie: Le bananier est une plante exigeante en eau, sensible aux basses températures et aux vents. Les sols doivent être sains et riches en azote et potasse. C'est pourquoi sa culture à la Réunion se fait dans les zones chaudes et humides comprises entre 0 et 400m d'altitude.

Ajouter un commentaire sur Musa acuminata

Description: Le bananier est une plante vivace qui se propage à partir d'un rhizome (tige) souterrain plus ou moins long, selon les variétés. A maturité un bananier peut atteindre entre 1,5m et 7m de hauteur (voir plus de photos). Le "tronc" est formé par la superposition des gaines foliaires gorgée de sève et enroulées les unes sur les autres. La sève du bananier est très tachante. Lorsqu'elle se dépose sur un vêtement et que celui passe au lavage, il en ressort taché de brun.
Les longues et larges feuilles se déploient comme un parasol autour du tronc. Leur limbe, fragile, se déchire facilement en lanières lorsque le vent souffle.
Les fleurs, jaunâtres, contenues dans de larges bractées rouges violacées, forment des inflorescences en grappes (voir plus de photos).
Chaque jour, c'est une bractée qui se soulève et qui laisse apparaître soit une grappe de fleurs mâles, soit une grappe de fleurs femelles. Les fleurs femelles (photo 4 et voir plus de photos) sont les premières à apparaitre. Elles sont facilement reconnaissable, car elles portent en position infère un ovaire qui formera la banane. Lorsque toutes les fleurs femelles ont écloses, c'est au tour des fleurs mâles (photo 5 et voir plus de photos). Après libération de leur pollen, elles tombent au sol et font le régale des fourmis.
6 à 7 mois après la floraison a lieu la cueillette des bananes (photos 2 et 3 et voir plus de photos). Les bananes sont des baies allongées rangées en couronnes superposées appelées communément " mains " autour d'une grosse tige, réalisant ainsi le classique " régime " (photo 2). Elles contiennent une pulpe blanchâtre ou jaunâtre, pâteuse, sucrée et agréablement parfumée, riche en amidon, sucres, vitamines (A, B, C, E) et renferment de nombreux oligo-éléments (phosphore, magnésium, potassium, fer, zinc...).
La majorité des bananes sont des fruits généralement stériles qui ne sont pas issu de la fécondation des fleurs femelles par les fleurs mâles. Elles ne contiennent donc pas de graines.
Il existe de nombreuses variété de bananes qui diffère tant par leur forme, leur épaisseur, leur longueur, leur couleur ou par la vitalité de la plante.
Après la fructification, la partie aérienne de la plante meurt tandis que demeure le rhizome, d'où sortiront un ou plusieurs nouveaux pieds.

Où peut-on l'observer :
Le Jardin des milles et une saveurs (Saint André)
Le jardin des parfums et des épices (Mare Longue)
Le Parc de la Trinité (Saint Denis)

Bibliographie par Novy :
1. wikipedia.org
2. chambre d'agriculture de la Réunion
3. mi-aime-a-ou.com
4. lesfruitsetlegumesfrais.com
5. Le Grand livre des fruits tropicaux - Cirad - Éditions Orphie

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
musa acuminata
musa coccinea
musa ornata
musa velutina

Fiche créée le : 01/11/2013

Fiche modifiée le : 30/12/2018



0 avis

Vos commentaires sur Musa acuminata


Message :










© 2012/2019 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -