fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Nerium oleander

Laurier rose . Laurose . Nérier à feuilles de laurier . Nérion . Oléandre .

Famille: apocynaceae

Origine: L'habitat d'origine n'est pas connu avec précision; cette espéce est aujourd'hui répandue des régions méditerranéennes à l'Asie occidentale.

Synonymes:
* Nerium grandiflorum Desf.

Utilisation(s): Plante ornementale. A des propriétés cardiotoniques et diurétiques.

Biologie: Le Laurier-rose supporte sans problèmes les climats très secs, le bord de mer, et s’adapte à tous les types de sols, à condition qu'il ait un bon ensoleillement. On le trouve des régions méditerranéennes jusqu’au nord de l’Inde et au sud-ouest de la Chine.

Particularité: C’est une des plante les plus dangereuses des régions méditerranéennes. Feuilles, fleurs, écorce et bois, frais ou séchés, sont toxiques à très faible dose. On considère qu’une seule feuille peut être mortelle pour l’homme et le simple contact du feuillage peut déclencher des irritations cutanées. Le Laurier-rose renferme de puissants hétérosides cardiotoniques proches de ceux de la digitaline,en particulier l’oléandroside et le nérioside.

Ajouter un commentaire sur Nerium oleander

Description: Arbuste ou arbrisseau glabre de 2 à 6 m de haut, à l'écorce lisse et grisâtre, aux rameaux souples. Port touffu, dressé, étalé, à ramification très basse, arrondi. Feuillage persistant; vert cendré plus clair au revers, et à latex incolore très toxique. Feuilles épaisses et coriaces, lancéolées, effilées, de 20 à 30 cm de long, verticillées par trois, avec 40 à 70 paires de nervures secondaires très fines, parallèles. Plante hermaphrodite. L’inflorescence est une cyme unipare hélicoïde de fleurs le plus souvent roses (forme sauvage), blanches, jaunes, oranges ou pourpres (formes cultivées), à corolle tubulaire simple à cinq pétales larges, asymétriques, portant chacun à la base une écaille profondément divisée en lobe aigus, ou à corolle double à dix pétales, dégageant une odeur suave. La variété à fleurs roses doubles est la plus répandue. Pollinisation entomogame. Les fruits sont secs, cylindriques, formé de deux follicules allongés (jusqu’à 15 cm de long), avec des graines très pubescentes portant de longues touffes de poils (aigrette) sur l’extrémité supérieure. Dissémination anémochore.

Où peut-on l'observer :
L'Université du Moufia à St Denis
Le parc boisé du Port
Le sentier littoral Nord (St Denis - Ste Marie - Ste Suzanne)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
3. http://nature.jardin.free.fr
4. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
5. Le Corre G., Exbrayat A. : Fleurs des Tropiques (1985). Editions Exbrayat, Fort de France.
6. Tout savoir sur la Flore tropicale (2006), Editions Grand Sud
7. Rivière J-N. E. : Arbres et arbustes exotiques à la Réunion.
8. L'île de la Réunion par ses plantes - Conservatoire Botanique de Mascarin. Editions Solar (1992).
9. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
10.
http://fr.wikipedia.org

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
nerium oleander



0 avis

Vos commentaires sur Nerium oleander


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -