fleurs fruits feuilles de ...

«PREV

13/08/2019 - Novy

Les émotions cachées des plantes : une révélation

Amoureux des plantes depuis toujours, je les trouvais belles, gracieuses, simples. C'est un être que l'on peut approcher, toucher, manipuler sans crainte (mis à part certaines...) contrairement aux animaux avec lesquels ils faut prendre ses précautions : un chat peut griffer, un chien peu mordre. Mais le livre de Didier Van Cauwelert intitulé "les émotions cachées des plantes" (photo 1 - source : lisez.com), m'a fait prendre conscience qu'une plante n'est pas un être "inanimé", une sorte objet que l'on peut utiliser, consommer, tailler, modifier, maltraiter.

Dans ce livre on apprend, expériences scientifiques à l'appui, que les plantes communiquent entre elles. Cette notion de communication, on commence à la comprendre, notamment avec la sortie en 2016 du film "L'Intelligence des Arbres" (photo 2 - source : up-magazine.info) que j'ai trouvé très poignant. Ce film a été traité sous l'angle purement intelligence, et l'on peut se dire à la sortie de la séance de cinéma qu'une plante est intelligente, certe, mais que l'Homme lui est tout de même supérieure et qu'en plus nous éprouvons, contrairement à ces dernières, des émotions.

Didier Van Cauwelert (photo 3 - source : albin-michel.fr) quand à lui nous présente les plantes sous un angle différent. Il nous apprends, expériences scientifiques à l'appui, que les plantes ressentent des émotions. Elles peuvent établir une communication avec l'Homme par une certaine "onde scalaire". Que ce soit avec des chamanes vivant dans des forêts lointaines où des personnes comme vous et moi. Cette communication fait intervenir les émotions : la peur, l'amour, la joie, la tristesse.

Ce livre truffé d'anecdotes et d'histoires, certaines relayées depuis des décennies, comme ce troupeau d'antilopes Koudou décimées en Afrique par un acacia (photo 5 - source : pinterest.com), ou cet agriculteur mexicain du nom de Don José Carmen Garcia Martinez qui, en parlant aux plantes, arrive à obtenir des choux de cinquante kilo ou des plants de maïs dépassant 5 m de hauteur sur un sol non enrichit en nutriments. On y découvre Cleve Backster utilisant le détecteur de mensonge sur le Dracaena, ou l'expérience d'intimidation d'une plante par le géant du meuble Ikéa.

Avant la lecture de ce livre, je considérais les plantes de la même façon que Jack O'Neill considérait les Nox dans la série Stargate SG-1 (photo 5 - source : beyondthegateblog. wordpress. com). Les Nox sont présentés comme une espèce humanoïde pacifique qui aux premiers abords paraissent primitifs et fragiles, tout comme les plantes. Mais au fur et à mesure de la progression de l'épisode on découvre, en réalité, qu'ils sont un peuple très évolués : ils possèdent plusieurs grandes cités volantes, sont capables de rendre les objets et les êtres invisibles et peuvent même ressusciter leurs morts par le biais de la simple pensée, et qu'en définitive, tout comme les plantes ils n'ont nul besoin de la protection des Hommes pour se protéger de leur ennemis.

0 avis

Vos commentaires sur Les émotions cachées des plantes de Didier Van Cauwelaert : une révélation


Message :












© 2012/2019 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -