fleurs fruits feuilles de ...

«PREV

16/05/2019 - Novy

l'Arbre des villes sous pression

En ville l'Arbre est source de bienfaits.
En été il apporte ombrage et fraicheur.
C'est sous son houppier
que l'on stationne sa voiture durant la journée (photo 1 : Tamarinier au Chaudron),
que l'on attend l'arrivée de son bus,
que l'on joue aux dominos avec ses amis,
que l'on se repose après le repas du midi .

Qui ne s'est jamais abrité sous ce gros pied de manguier le temps d'une averse tropicale
ses feuilles stoppant net les grosses gouttes et retardant l'arrivé de la pluie au sol.

Qui n'a jamais été ravi d'observer, au soleil couchant, ces nuées d'oiseau trouvant refuge dans ce figuier
lui donnant vie par leurs sautillements et leur piaillements incessants.

Pourtant la vie de l'Arbre en ville est compliquée.

Planté jeune il n'occupe pas beaucoup de place et c'est à peine si l'on y fait attention.

Mais en grandissant il s'étend pour assoir ses racines, allonger ses branches et faire grossir son tronc, et la place qu'on lui accorde à ce moment est souvent désuète par rapport à ses besoins (photo 2 :
Pongame à Champ Fleuri)

Et lorsque l'a ville s'agrandit et change de visage, ce géant ne fera pas le poids.

Il subira l'asseau des chaînes qui l'amputeront d'une grande partie de ses branches et de ses racines.

Ce qui subsistera sera noyé dans une marée de goudron qui s'échouera jusqu'à la base de son tronc (photo 3 :
Manguier au Chaudron).

Pour se sortir de ce piège infernal, l'Arbre n'aura de cesse de défoncer cette gangue gluante, ce qui signera sa mise à mort.

En ville, l'Arbre meurt jeune, sa vie excède rarement les 30 ans.

30 années soit le tiers de la vie d'un Homme, mais cela représente bien peu lorsque l'on peut espérer vivre plus de 2000 ans (photo 4 :
Baobab aux Camélias).

La ville ne tolère pas ces géants pourtant bienfaisants, elle n'a de clémence que pour les végétaux nains.

La hauteur des arbres en ville est généralement inversement proportionnel à celle des bâtiments environnants.

Plus les bâtiments s'élèvent et se multiplient, plus la taille de l'Arbre régresse (photo 5).

Peut on améliorer la vie de l'Arbre en ville, oui,

si l'on accepte de lui laisser suffisamment de place pour qu'il puisse se développer (photo 6 :
Pongame au Chaudron).

si l'on accepte qu'il ne soit pas propre toute l'année lorsqu'il perd ses
fleurs, fruits, feuilles.

0 avis

Vos commentaires sur L'Arbre des villes sous pression


Message :












© 2012/2019 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -