fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Mangifera indica

Manguier .

Famille: anacardiaceae

Origine: Inde orientale et Birmanie.

Utilisation(s):
De nombreuses variétés sont originaires de la Réunion: mangues José, Auguste, Emile, Lucie, Léonard, Lise...

On le cultive pour son fruit, la mangue,riche en vitamines A, C, B1 et B2, qui à maturité a une pulpe molle et juteuse de saveur sucrée très aromatique.

Dans les Mascareignes, le fruit vert entre dans une préparation épicée, le « rougail mangue », qui accompagne le riz et le carri.

En Inde, et particulièrement au Bengale, il était traditionnel de fabriquer de la Teinture jaune en nourrissant le bétail d'une petite quantité de feuilles de manguier, toxiques par ailleurs, puis en récoltant l'urine de ces animaux. Cette pratique a été abandonnée.

Le bois du manguier, dont la teinte se rapproche du noyer, est utilisé en ébénisterie.

Ses feuilles sont connues, notamment au Sénégal, comme renfermant des propriétés antiseptiques.

Biologie: Le manguier s'accommode de tous les sols, mais préfère des sols profonds, limoneux et frais. Il croit en zone tropicale, dans les régions comprises entre 0 et 700 m d'altitude. Au-delà, sa fructification tend à se réduire. Il craint les pluies au moment de la floraison (qui a lieu en hiver et se poursuit plus ou moins en hiver), qui contrarie la fécondation, et ne produit convenablement que dans les régions à pluviométrie ne dépassant pas 2 000 mm par an. Les zones basses de l'Ouest de la Réunion sont les plus favorables à son épanouissement.Une saison sèche de deux à trois mois est indispensable pour favoriser l'entrée en dormance de l'arbre et induire ensuite le départ de la floraison.

Particularité:
Les fleurs peuvent provoquer des problèmes d'allergie respiratoire.
La peau et le pétiole reliant le fruit à la tige contiennent des substances qui provoquent des dermatites chez certaines personnes; de ce fait, au canada, le manguier figure au fichier des plantes toxiques.

Ajouter un commentaire sur Mangifera indica

Description: Arbre de 30 m de haut, à cime largement étalée (houpier de 10 m de diamètre) et à feuillage dense.Son écorce est lisse, d'un gris-brun foncé à noir. Feuillage persistant. Feuilles alternes, longues (15-35 cm de long sur 6-16 cm de large), entières, lancéolées, d'un vert foncé, vert clair voire rougeâtres quand elles sont en renouvellement. Lorsqu'on les froisse, elles exhalent une odeur de térébenthine. Fleurs très nombreuses sur des inflorescences paniculées terminales de 10 à 40 cm de long. Elles comportent cinq pétales de 5 à 10 mm de long, cinq sépales et cinq étamines. L'ovaire supère contient un seul ovule. Il faut de trois à quatre mois pour que les fruits arrivent à maturité. Fruit: drupe de forme variable selon le cultivar. La peau, assez résistante, est à maturité de couleur jaune plus ou moins tachetée de vert et de rouge (sur la face exposée au soleil). Le noyau, plutôt gros contient une graine unique de grande taille (4 à 7 cm de long sur 3 à 4 cm de large et 1 cm d'épaisseur). Il est recouvert de fibres plus ou moins développées dans la chair selon les variétés.La chair, jaune doré, juteuse, fondante, a un goût plus ou moins fort de térébenthine.

Où peut-on l'observer :
La rivière Saint Denis
Le jardin de l'Etat à Saint Denis
Le Jardin des milles et une saveurs (Saint André)
Le jardin des parfums et des épices (Mare Longue)
Le parc boisé du Port

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
3. Le Bellec F. et Renard V. Le grand livre des fruits tropicaux. Editions Orphie (2001).
4. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
5. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
6. Le Bellec F. & V. Le verger tropical-Cirad. Editions Orphie (2007)
7. Office National des forêts : Guide botanique- Réserve Naturelle Saint-Philippe Mare Longue (deuxième édition, 2005).
8. http://nature.jardin.free.fr/arbre/nmauric_Mangifera_indica.html
9. http://fr.wikipedia.org/wiki/Manguier
10. http://www.scib.gc.ca/pls/pp/ppack.info

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
acalypha indica
azadirachta indica
dillenia indica
duchesnea indica
hyophorbe indica
ipomoea indica
lagerstroemia indica
mangifera indica
quisqualis indica
saraca indica
tamarindus indica



0 avis

Vos commentaires sur Mangifera indica


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -