fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Tamarindus indica

Abricotier de Saint-Domingue . Tamarin . Tamarin aigre . Tamarin des bas . Tamarinier .

Plus de photos de Tamarindus indica

Famille: fabaceae

Sous-famille: caesalpinioideae

Origine: Originaire des régions tropicales de l'Afrique de l'Est. Implanté il y a très longtemps en Inde, il a depuis diffusé dans toutes les régions tropicales.

Synonymes:
* Tamarindus occidentalis Gaertn.
* Tamarindus officinalis HooK.

Utilisation(s):
En alimentation:
Les gousses de Tamarins sont vendues sur les marchés de l'île de la Réunion (voir plus de photos). Sa pulpe riche en calcium, a une saveur douce-acidulée rafraîchissante ; additionnée de sucre et d’eau, elle est utilisée pour confectionner des boissons, du sirop, des sorbets, de la pâte de fruit. Les Arabes comparaient la pulpe séchée aux dattes et l’appelaient « Tamur Hindi », la datte indienne, d’où son nom Tamarindus. Le Tamarin est utilisé dans les currys, les plats de lentilles, les chutneys doux, ou sert à parfumer le riz. C'est un ingrédient important de la Worcestershire sauce. La pectine qu'il contient est utilisée dans la confiture industrielle. Le jus très acide (riche en acide tartrique) trouve un usage comparable au jus de citron.

Utilisation en thérapeutique :
Il peut être utilisé comme laxatif ou pour aider à la digestion. On peut aussi l'utiliser dans le traitement des bronchites. Il peut enfin soigner les maux de gorges (gargarisme), ou encore il entre dans la composition du gel gingival pour nourrissons. Différentes parties du tamarinier entrent dans les pharmacopées traditionnelles.

Utilisations diverses :
Arbre d'alignement et d'ombrage en zone urbaine et en bord de mer.
Le tamarin nettoie le cuivre. Il suffit de le saupoudrer d'une poignée de sel marin, de le mouiller et d'en frotter l'objet. On tire de l'amidon à partir des graines écrasées.
C'est un bois difficile à travailler, cassant au séchage, peu utilisé en menuiserie ou en ébénisterie. Il ne faut pas le confondre avec le bois du Tamarin des Hauts, qui lui est un excellent bois d’ébénisterie car il est peu cassant et résiste à la flexion.
Il fournit un excellent charbon de bois.
Son feuillage est utilisé comme fourrage pour les animaux.
Aujourd’hui planté dans tous les pays tropicaux comme arbre ornemental qui fournit de l’ombre et des fruits. En Inde il est surtout planté pour sa production de fruits.

Biologie: Le Tamarinier est un arbre de pleine lumière. Il affectionne les terrains secs et rocailleux. A la Réunion, il se développe de façon naturelle à basse altitude et jusqu’à 500 m. On le rencontre surtout sur la côte Ouest où il occupe les savanes. Il supporte bien la sècheresse, le vent et les embruns. Rustique, il résiste aux cyclones, aux maladies et même au feu de savane. Aucune végétation ne pousse sous son houppier qui donne beaucoup d'ombre.

Particularité: A Madagascar, chez les Sakalava (peuple occupant la majeure partie de la frange côtière occidentale : de Tuléar au sud jusque dans la région de Sambirano au nord), le Tamarinier est considéré comme un arbre sacré, le « Roi des arbres ».
C'est le nom de cet arbre qui a été retenu pour donner le nom à la route des Tamarins.
Attention de ne pas confondre le Tamarinier, encore appelé Tamarin des Bas, avec le
Tamarin de l'Inde ou le Tamarin des Hauts.

Ajouter un commentaire sur Tamarindus indica

Description: Le Tamarinier est un arbre (voir plus de photos) dont le port est dense, étalé, très ramifié et légèrement retombant, à cime arrondie, atteignant plus de 20 m de haut, à croissance lente, et à longue durée de vie. Son tronc est court et très crevassé (photo 5). Le tronc et les branches sont larges, de teinte sombre. Le système racinaire est fortement développé, pouvant être envahissant. Le feuillage est persistant, de couleur vert vif à gris sur le revers (photos 3 et 4). Les feuilles de type penné à nombreuses petites folioles (jusqu’à 12 à 25 paires) sont étroites, ovales à obovales, et ont la propriété de se replier à la tombée de la nuit. Les inflorescences en grappes terminales sont retombantes. Les fleurs zygomorphes sont jaunes et saumonées avec de nombreuses marbrures rouges (photos 1, 3 et voir plus de photos). Les boutons floraux sont de couleur rouge (photos 1 et 3). Les fleurs formées de trois pétales supérieurs et de deux plus petits en partie basse sont pourvues de 3 longues étamines dressées (voir plus de photos). Les fruits, désignés tamarins, sont des gousses (photos 2 et 4) ligneuses, épaisses, bosselées, de couleur marron, contenant plusieurs graines noirâtres (voir plus de photos), dans des loges dures, noyées dans une moelle pulpeuse et filamenteuse acido-sucrée, d'un brun-rougeâtre. C'est cette moelle qui compose la partie consommable du fruit.

Classification: Le genre Tamarindus ne comprend que la seule espèce indica.

Où peut-on l'observer :
Le chemin Crémont (La Possession)
Le jardin de l'Etat à Saint Denis
Le Parc de la Trinité (Saint Denis)

Bibliographie par Serge Chesne & Novy :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Flore des Mascareignes (Bosser, J., Cadet, T., Gueho, J., Marais, W. 1976-1980. MSIRI Mauritius, IRD Paris, RBG Kew, Londres).
3. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 4 - Flore. Editions Favory (1985)
4. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
5. http://fr.wikipedia.org
6. http://nature.jardin.free.fr
7. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
8. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion.
9. Rivière J-N. E. : Arbres et arbustes exotiques à la Réunion.
10. Le Bellec F. & V. Le verger tropical-Cirad. Editions Orphie (2007)
11. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
12. Le Bellec F. et Renard V. Le grand livre des fruits tropicaux. Editions Orphie (2001).
13. La route ombragée - Raymond Lucas - Région Réunion - Graphica

Auteur des photos: Serge Chesne & Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
acalypha indica
azadirachta indica
dillenia indica
duchesnea indica
hyophorbe indica
ipomoea indica
lagerstroemia indica
mangifera indica
quisqualis indica
saraca indica
tamarindus indica

Fiche modifiée le : 27/07/2015



0 avis

Vos commentaires sur Tamarindus indica


Message :










© 2012/2017 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -