fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Michelia champaca

Champac . Champak . Orange-champak .

Famille: magnoliaceae

Origine: Inde et Népal.

Synonymes:
* Magnolia membraceana

Utilisation(s):
Actuellement, Michelia champaca est utilisé comme arbre d'ombrage.

C'est également une plante à parfum qui a été exploitée à la fin du 19ème siècle; la distillation de ses fleurs produisait une essence jaunâtre aux fragrances subtiles rappelant le jasmin et l'ylang-ylang.
Il est peu utilisé en reboisement bien que ses qualités soient proches de celles du Tamarin. C'est un bois de couleur gris jaune d'or au veinage agréable, dont la coloration nuancée de vert s'atténue pour foncer avec le temps. Il est traditionnellement employé pour la construction, l'ébénisterie, la marquetterie, mais également comme bois combustible.

Applications médicinales: La pulpe est tonique, diurétique et fébrifuge, l'écorce et les graines aussi. Contre l'arthrite et les rhumatismes on prenait des bains de la décoction de feuilles. La décoction d'écorce combat la fièvre paludéenne ; celle des graines, les hémorroïdes. La tisane de racines est emménagogue.
On passait jadis la poudre amère des graines sur les tétons de la nourrice, pour que l'enfant à sevrer se dégoûte du sein.

Biologie:
Espèce necessitant un sol frais mais non engorgé.
Planté à la Réunion dans la partie humide de l'île jusqu'à 700-800 m d'altitude. On le rencontre aujourd'hui en bord de route (Rivière du Mât) ainsi qu'à l'état naturalisé autour de Saint-Benoît et dans le cirque de Salazie.

Ajouter un commentaire sur Michelia champaca

Description: Arbre à port pyramidal, d'environ 15 m de haut, au tronc droit et à l'écorce lisse, de couleur gris clair. Feuillage persistant. Grandes feuilles simples, vert clair, légèrement ondulées. Floraison estivale (décembre à mars) exhalant un parfum suave. Grandes fleurs solitaires oranges et spiralées, à nombreuses pièces indépendantes. Fructification en grappe. La même fleur produit plusieurs fruits (capsules) séparés le long d'une colonne; ceux-ci s'ouvrent à maturité, au niveau de la nervure dorsale, en deux demi-coques piquetées de minuscules points blancs, laissant voir une pulpe rouge orangé entourant les graines. Cette pulpe est mangée par les oiseaux, en particulier par les tourterelles malgaches.

Où peut-on l'observer :
L'Université du Moufia à St Denis

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
3. http://www.flore-reunion.com/fichesplantes
4. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion.
5. Bois de l'île de la Réunion - Inventaire des principales essences utilisées. Commissariat à l'artisanat (1986).
6. Rivière J-N. E. : Arbres et arbustes exotiques à la Réunion.

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
michelia champaca



0 avis

Vos commentaires sur Michelia champaca


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -