fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

La nuit, en l’absence de lumière, et en cas de choc les feuilles du carambolier se replient sur elles-mêmes.

Averrhoa carambola

Carambole . Carambolier .

Plus de photos de Averrhoa carambola

Famille: oxalidaceae

Origine: Originaire du Sri Lanka.

Introduction: Des plants auraient été envoyés aux Mascareignes par M. Brenier en 1764. Ces arbres provenaient de la côte Coromandel (partie orientale de l'Inde). Il est présent en Océanie à la fin du XIXème siècle, et fut introduit durant l'entre deux guerre en Micronésie.

Synonymes:
* Averrhoa acutangula
* Averrhoa pentandra
* Connaropsis philippica
* Sarcotheca philippica

Ethymologie: Le nom de genre Averrhoa fut donné en l’honneur de Averrhoes (1126-98), philosophe arabe.

Utilisation(s): Le carambolier est cultivé dans les jardins des habitations car on utilise couramment ses fruits. Il entre dans la compositions des courts-bouillons et des calalous.
Ses fruits sont très fragiles, le moindre choc lors de la cueillette ou du conditionnement provoque un brunissement de la peau.
Les fruits mûrs peuvent se consommer crus mais ils sont le plus souvent utilisés en pâtisserie comme éléments décoratifs.
Les fruits sont très riches en acide citrique, en acide oxalique et en vitamine A. Ils sont relativement pauvres en vitamine C.

Biologie: Le carambolier apprécie les climats chauds et humides, sans excès toutefois. Il prospère dans les jardins du littoral jusqu'à 400m d'altitude. Une exposition ombragé lui est bénéfique surtout dans son plus jeune âge. Il préfère des sols riches, plutôt acides, frais et drainants.
La multiplication se fait par semis, boutures ou greffe. L’ensemencement est très facile, mais dans l’agriculture on préfère la greffe qui donne une meilleure progéniture avec de meilleurs fruits.
Il existe deux variétés de carambole sur l'île, l'une à fruits acide et amer, l'autre de saveur plus douce et sucrée. La variété sucrée doit être marcottée ou greffée sur des plants de la même espèce. Le meilleur cultivar étant probablement A. carambola "Maha".

Particularité: Le fruit représente une bonne source de vitamine C. Il contient également de l'acide oxalique (1mg pour 1g). Il est donc à éviter pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale.
La nuit, en l’absence de lumière, et en cas de choc les feuilles se replient sur elles-mêmes.

Ajouter un commentaire sur Averrhoa carambola

Description: Le Carambolier est un arbre (voir plus de photos) dont la hauteur varie entre trois et cinq mètres. Ses feuilles sont alternes, ailées et composées (voir plus de photos). Chaque feuille comprend 9 à 11 folioles ovales et pointues à leur sommet. Ces folioles deviennent de plus en plus grandes à mesure que l'on se rapproche du sommet des feuilles. La surface de la feuille est lisse sans duvet contrairement à celles du bilimbi, les bords sont entiers. Des aisselles des feuilles sortent des fleurs disposées en petites grappes (photos 2, 4 et 5). Elles sont petites, roses ou rouges. Le calice est petit et a cinq folioles. La corolle est faite de cinq pétales droits (voir plus de photos). Les étamines au nombre de dix sont courtes, elles sont réunies en anneau à la base mais sont cependant bien distinctes. Le fruit, la carambole (photos 1 et 3), peut apparaitre dès que l'arbre atteint l'âge de cinq ans. La carambole a une peau d'aspect cireux. Coupé transversalement, elle a la forme d'une étoile à cinq branches. L'arbre est appelé "star fruit" en anglais à cause de sa forme en étoile. La baie est formée de cinq carpelles en forme d'aileron de cinq à huit centimètres contenant chacun deux graines plates. De couleur jaune, ferme et croquante, la carambole a un goût acidulé.

Où peut-on l'observer :
Le Jardin d'Eden (Ermitage-Les-Bains)
Le jardin de l'Etat à Saint Denis
Le Jardin des milles et une saveurs (Saint André)
Le sentier littoral Nord (St Denis - Ste Marie - Ste Suzanne)

Bibliographie par SBH et Novy :
1. Mon jardin tropical - Aline Ternisien, Fabrice Le Bellec, Eric Leroy - Éditions Orphie
2. mi-aime-a-ou.com
3. Le Grand livre des fruits tropicaux - Cirad - Éditions Orphie
4. wikipedia.org
5. palmvrienden.net
6. Le Grand livre des arbres et arbustes tropicaux - Jacques Tassin - Cirad - Éditions Orphie

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
averrhoa bilimbi
averrhoa carambola

Fiche modifiée le : 31/12/2016



0 avis

Vos commentaires sur Averrhoa carambola


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -