fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Le fruit vert du bilimbi contient de l'oxalate de potassium. C'est un excellent détachant pour le linge et un décapant éliminant la corrosion des métaux.

Averrhoa bilimbi

Arbre à cornichon . Bilimbi .

Plus de photos de Averrhoa bilimbi

Famille: oxalidaceae

Origine: Originaire de Malaisie ou d'Indonésie.

Synonymes:
* Averrhoa obtusangula

Ethymologie: Le nom de genre Averrhoa fut donné en l’honneur de Averrhoes (1126-1198), philosophe arabe.

Utilisation(s): Les fruits au goût relevé et agréable sont utilisés cuits. Crus leur saveur est beaucoup trop acide. En effet la chair, verte et juteuse, contient de l’acide citrique.
Le bilimbi se prépare à La Réunion en achard, rougail ou confit dans le sucre, le vinaigre ou le sel, il accompagne le gibier et le poisson.
On en fait aussi des marinades, des confitures ou de la gelée, il est incorporé aux mets aigres-doux et remplace souvent la mangue dans les chutneys indiens.
Les feuilles seraient employées en infusion contre les infections intestinales ou en cataplasme contre certaines maladies de la peau.
Le fruit vert contient de l'oxalate de potassium, ce qui en fait un excellent détachant pour le linge et un décapant contre la corrosion des métaux.

Biologie: Le bilimbi ne comporte qu'une seule variété, il est multiplié par semis. Cet arbre prospère dans les zones chaudes et humides des bas de l'île de la Réunion, jusqu'à 400m d'altitude. Il est plus exigent en humidité que le carambolier.

Particularité: Le bilimbi aurait été introduit aux Mascareignes en 1764 par M Cossigny en provenance de la côte de Coromandel (partie orientale de l'Inde).

Ajouter un commentaire sur Averrhoa bilimbi

Description: Arbre de deux mètres cinquante à cinq mètres. Son tronc (photos 3 et 4), assez grêle et court, soutient une cime ronde, très fournie et garnie d'un assez beau feuillage. Les rameaux, pétioles et pédoncules sont recouverts de duvet. Les feuilles (voir plus de photos) sont alternes et composées de 19 ou 21 folioles de forme allongée, nettement plus longues que celles du carambolier. Elles sont entières, molles et pointues, les feuilles juvéniles sont velues. Les fleurs naissent sur le tronc et les vieilles branches (photos 2 et 4). Elles forment des grappes rameuses d'un très beau rouge (voir plus de photos), le calice est petit et a cinq sépales. La corolle a cinq pétales allongés, en forme de languette (photo 5). Il y a dix étamines libres dont cinq une fois plus longues que les cinq autres. La présence d'insectes sur les fleurs attire le caméléon. Les fruits (photos 1 et 3) comestibles sont directement accrochés au tronc ou aux branches, ils ont la forme et la taille d'un gros cornichon, allongés et presque cylindriques avec cinq angles mais d'une manière moins marquée que le carambolier. D’abord vert, le fruit, le bilimbi, prend une coloration jaunâtre voir blanche à maturité puis tombe. Les graines de Bilimbi sont petites environ 5 à 6 millimètres de couleur brune.

Où peut-on l'observer :
Le Jardin d'Eden (Ermitage-Les-Bains)
Le jardin des parfums et des épices (Mare Longue)

Bibliographie par SBH :
1. Mon jardin tropical - Aline Ternisien, Fabrice Le Bellec, Eric Leroy - Éditions Orphie
2. http://www.mi-aime-a-ou.com
3. Le Grand livre des fruits tropicaux - Cirad - Éditions Orphie

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
averrhoa bilimbi
averrhoa carambola

Fiche modifiée le : 31/12/2016



0 avis

Vos commentaires sur Averrhoa bilimbi


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -