fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

La Jacinthe d'eau est une espèce très envahissante, qui flotte à la surface de l’eau grâce à ses feuilles spongieuse.

Eichhornia crassipes

Calamote . Glaïeul bleu (Antilles françaises) . Jacinthe d'eau .

Plus de photos de Eichhornia crassipes

Famille: pontederiaceae

Origine: Espèce originaire des grands lacs et marais de la région du Pantanal dans l'ouest du Brésil.

Synonymes:
* Eichhornia crassicaulis Schltdl.
* Eichhornia crassicaulis Schltr.
* Heteranthera formosa Miq.
* Piaropus crassipes (Mart.) Raf.
* Piaropus mesomelas Raf.
* Pontederia crassicaulis Schltr.
* Pontederia crassipes Mart.
* Pontederia crassipes Roem. & Schult.
* Pontederia elongata Balf.

Utilisation(s): La Jacinthe d'eau est utilisée en phytoremédiation pour sa capacité d'hyperaccumulateur à extraire certains métaux lourds des boues dans les stations d'épurations. On l'utilise également comme engrais organique et pour l'alimentation animale. En Asie elles est utilisée pour la confection de meubles.

Biologie: La Jacinthe d'eau se multiplie de façon sexuée par ses graines dispersées par les courants d’eau et les oiseaux aquatiques. Elles peuvent aussi s’enfoncer dans la boue aux pieds des plants mères. La multiplication végétative asexuée se fait par séparation des rejets qui se développent tout autour de la plante mère.

Particularité: La jacinthe d'eau est une espèce extrêmement envahissante. La croissance de cette plante est une des plus rapides, voire la plus rapide, du règne végétal : les jacinthes d'eau peuvent pousser de 2 à 5m par jour dans certains sites d'Asie du Sud-Est.
A La Réunion elle est présente dans les étendues d'eau douce du littorales : l'étang du Gol à Saint-Louis, l'étang de Saint-Paul et l'étang de St André. Elle recouvre parfois la totalité de la surface d’eau libre, ce qui se traduit par de graves conséquences écologiques, notamment pour la faune aquatique.
La Jacinthe d'eau constitue une menace pour les espèces végétales et animales aquatiques autochtones. D'une part, en formant de larges tapis verts, elle empêche les rayons du soleil de pénétrer dans l'eau. Les algues et le phytoplancton privés de lumière ne peuvent plus se développer, ce qui prive les animaux aquatiques de nourriture indispensable à leur survie. D'autre part, lorsque le feuillage fané de la Jacinthe tombe au fond de l'eau (à raison de 60% de son poids par mois), il se décompose sous l'effet des bactéries. Or ces dernière consomment l'oxygène présent dans l'eau ce qui entraîne la mort par asphyxie des animaux aquatiques. Enfin, la Jacinthe d'eau par son évapotranspiration, augmente de 2 à 8 fois l’évaporation d’une surface d’eau libre, les étangs s'assèchent plus vite.
L'Homme est également impacté par la présence de la Jacinthe d'eau. Elle accueille et protège de leurs prédateurs les larves des moustiques ou des bilharzies. De plus les énormes matelas de plantes obstruent les ports et les ravines (à l'époque, celle de St Gilles les Bains). Enfin, lors d’événements climatiques importants accompagnés de fortes pluies, les étangs littoraux et les estuaires évacuent dans l’océan de grandes quantités de plantes, qui représentent un danger pour la navigation. Les Jacinthes finissent par s'échouer sur les plages où elles se décomposent, car tuées par l'eau de mer salée.

Ajouter un commentaire sur Eichhornia crassipes

Description: La Jacinthe d'eau est une plante herbacée aquatique vivace que l'on rencontre dans les rivières, les canaux et les lacs des régions tropicales (photo 3 et voir plus de photos). Elle flotte à la surface de l’eau grâce à la base de ses feuilles spongieuse qui sont disposées en rosette à la base des tiges (photo 5). Les racines qui peuvent atteindre 3m de longueur servent de balancier et absorbent les éléments nutritifs dissout dans l'eau (photo 5). Elles contiennent des anthocyanines, qui la protège des animaux herbivores et du rayonnement solaire. Les hampes florales sont droites, mesurent environ 50 centimètres de long (photo 1 et 4), et portent chacune de 8 a 15 fleurs voyantes rassemblées en épi unique (photos 1, 2 et voir plus de photos). Les fleurs ont six pétales, bleu violacé à lavande, le pétale du sommet montrant une tache jaune entourée d’un cercle bleu. Le fruit d'Eichhornia crassipes se présente comme une capsule aux parois épaisses. Chaque capsule peut contenir jusqu’à 450 graines d’une taille de 1 mm de large par 4 mm de long. Les graines peuvent rester viables jusqu’à 20 ans dans les sédiments.

Où peut-on l'observer :
Le Jardin d'Eden (Ermitage-Les-Bains)

Bibliographie par Novy :
1. mi-aime-a-ou.com
2. wikipedia.org
3. Jardin d'Eden, île de la Réunion

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
eichhornia crassipes

Fiche modifiée le : 23/01/2017



0 avis

Vos commentaires sur Eichhornia crassipes


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -