fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Grevillea robusta

Arbre de soie . Chêne argenté . Chêne argenté d'Australie . Chêne soyeux . Grévillaire . Grévillier .

Plus de photos de Grevillea robusta

Famille: proteaceae

Origine: Originaire d’Australie.

Utilisation(s):
Espèce ornementale, également utilisée en reboisement (forêt de Mare Longue à saint-Philippe).
Son bois gris beige, parsemé de fines moirures, léger, a un peu l'aspect de celui du hêtre. Il est de bonne qualité et peut servir à la confection de planches, la menuiserie intérieure, la marqueterie, mais il est très sensible aux attaques d'insectes. Au début du 20ème siècle, il a été utilisé pour la confection de traverses de chaises à porteurs, pour amener les touristes et les curistes à Cilaos.

Biologie: Arbre très répandu à basse altitude, et à moyenne altitude dans l'Ouest de l'île, comme arbre d'ornement ou d'alignement. Naturalisé. Il se remarque bien en Septembre-Octobre lorsqu'il se couvre de fleurs jaunes. Le Grévillaire supporte bien la sècheresse mais craint le vent.

Particularité:
Les feuilles de Grevillea robusta produiraient une substance allélopathique qui inhiberait l'installation et le développement d'autres espèces.
Cet arbre peut provoquer des dermatoses irritatives de contact.

Ajouter un commentaire sur Grevillea robusta

Description: Grand arbre à fut droit pouvant atteindre 12-15 m de hauteur, à port érigé, plus ou moins conique, à croissance rapide. Ecorce grisâtre finement gerçurée. Feuillage persistant. Feuilles alternes pennilobées de 15 à 20 cm de long, à folioles étroites et lancéolées (rappelant les frondes de certaines fougères), à face supérieure lisse et revers gris argenté. Fleurs de couleur jaune doré à orange, en panicules unilatérales longues de 7 à 10 cm, très décoratives. L'ensemble des styles donne à l'inflorescence l'aspect d'une brosse à dents qui serait tournée vers le haut. Fleurs mellifères: leur nectar est utilisé par les abeilles pour produire du miel. Les fruits sont de petits follicules ligneux monospermes à dispermes.

Où peut-on l'observer :
Le parc de Bois Madame (Sainte Marie)
Le sentier littoral Nord (St Denis - Ste Marie - Ste Suzanne)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 4 - Flore. Editions Favory (1985)
3. Cadet Th. : Fleurs et plantes de la Réunion et de l'île Maurice. Les éditions du pacifique (1993)
4. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
5. Rivière J-N. E. : Arbres et arbustes exotiques à la Réunion.
6. Bois de l'île de la Réunion - Inventaire des principales essences utilisées. Commissariat à l'artisanat (1986).
7. L'île de la Réunion par ses plantes - Conservatoire Botanique de Mascarin. Editions Solar (1992).
8. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion.
9. http://bft.cirad.fr/cd/BFT_229_85-94.pdf
10. http://nature.jardin.free.fr/arbre/ft_grevillea_robusta.html
11. http://www.issg.org/database/species/ecology.asp
12. http://flore.cbnm.org/index2
13. http://www.temoignages.re/article (11 article du 11 décembre 2008)

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
grevillea banksii
grevillea robusta
metrosideras robusta
washingtonia robusta

Fiche modifiée le : 13/08/2014



0 avis

Vos commentaires sur Grevillea robusta


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -