fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Dans sa zone d'origine, la pollinisation du Pitahaya est réalisée par des chauve-souris. A la Réunion la fructification naturelle n'a lieu que très rarement, il faut donc avoir recours à une pollinisation manuelle pour obtenir des fruits.

Hylocereus undatus

Fruit du Dragon blanc . Pitahaya blanche . Pitaya blanche . Raquette Tortue blanche .

Plus de photos de Hylocereus undatus

Famille: cactaceae

Origine: Origine exacte inconnue, mais proviendrait d'une zone comprise entre le Mexique et la Colombie.

Ethymologie: Etymologiquement, Hylocereus signifie "cierge des forêts" car le mot vient du Grec "hulos" : forêt, et du Latin "cereus" : cierge.

Utilisation(s): Le fruit se consomme généralement frais. On le déguste généralement à la petite cuillère, après l'avoir coupé en deux.

Biologie: Dans sa zone d'origine, la pollinisation des Hylocereus est effectuée naturellement par des chauve-souris pollinivores. A la Réunion la fructification naturelle n'a lieu que très rarement, il faut donc avoir recours à une pollinisation manuelle. De plus la fleur de pitahaya ne peut être fécondée ni par son propre pollen, ni par le pollen d'une fleur voisine, c'est une plante auto stérile. Il faut donc utiliser le pollen de deux espèces différentes telles que Hylocereus undatus et Hylocereus purpusii.
La multiplication se fait par semis de graines ou par boutures de fragment de tige qui donne des résultats bien plus rapide.

Particularité: Une fourmi rouge, Solenopsis geminata, provoque d'importants dégâts sur les différentes espèces de Pitahaya. Elles s'attaquent aux fruits, mais aussi aux tiges. Les lésions, dues aux morsures fragilisent la plante et sont des portes d'entrées à d'autres maladies (anthracnose).

Ajouter un commentaire sur Hylocereus undatus

Description: La Pitahaya est un cactus qui rampe ou qui grimpe aux arbres ou sur les murs, grâce à des racines qui s'accrochent telles des ventouses. Ses tiges sont composées d'articulations triangulaires séparées par des étranglements. Sur les côtés des tiges apparaissent de courtes épines (photo 3 et voir plus de photos). Les grandes fleurs blanches exhalent un parfum envoûtant (photos 1 et 3). Elles éclosent sur les côtés des tiges, la floraison a lieu de nuit et ne dure que quelques heures entre 19 et 20 heures le soir jusque vers 5 heures du matin. Dès l'aube la fleur entre en sénescence et commence à se refermer et se flétrir. La corolle est constituée par de nombreux pétales et la partie inférieure du calice qui est en forme de tube est chargées d'écailles dont la bordures reste blanche chez la Pitahaya blanche (photo 2) et est orné de rouge chez la Pitahaya rouge (photo 3 : au premier plan, fleur de Pitahaya blanche et au deuxième plan, fleur de Pitahaya rouge). Le fruit est récoltable un mois plus tard, de décembre à mai. La pitaya blanche est un gros fruit à l'épiderme rose vif dont la chair blanche est parsemée de très nombreuses petites graines noires (photo 4 et voir plus de photos).

Classification: Les écailles florales de la Pitahaya blanche ont une bordure blanche (photo 2), les écailles des fruits sont longues et espacées (voir photo 7 fruit du haut), et bien sûr la chaire du fruit est blanche (photo 4).
La Pitahaya rouge possède des écailles florales dont la bordure est soulignée d'un liseré rouge (
photo 2), les écailles des fruits sont courtes et rapprochée (voir photo 7 fruit du bas), et bien sûr la chaire du fruit est rouge (photo 4).

Où peut-on l'observer :
Le sentier littoral de Saint Benoit

Bibliographie par Novy :
1. cactus-epiphytes.eu
2. Le Grand livre des fruits tropicaux - Cirad - Éditions Orphie
3. mi-aime-a-ou.com

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
hylocereus purpusii
hylocereus undatus

Fiche modifiée le : 25/10/2018



Fécondation du Pythaya blanc par le pollen du pythaya rouge

Il existe 2 grandes variété de pythaya : les pythayas rouges et les pythayas blancs. Les fruits des 2 variétés sont tous deux rouge à l'extérieur, ce qui les distingue c'est la couleur de la pulpe : elle sera blanche chez le pythaya blanc et rouge chez le pythaya rouge.
Les Pythayas blancs sont portés par des "pieds blancs" et les pythayas rouges sont portés par des "pieds rouges" qui ne peuvent s'autoféconder. Pour obtenir des fruits de Pythaya, il faut avoir recourt à la pollinisation croisée des fleurs. La pollinisation croisée consiste à déposer du pollen d'une fleur de pythaya rouge sur le style d'une fleur de pythaya blanc pour obtenir la formation d'un fruit de pythaya blanc. Et inversement, on prendra du pollen issu d'une fleur de pythaya blanc que l'on déposera sur le style d'une fleur de pythaya rouge pour obtenir un fruit de pythaya rouge.
On va voir ici comment obtenir un fruit de pythaya blanc : on prend une boite munie d'un couvercle dans laquelle on va récupérer du pollen de pythaya rouge. Pour reconnaître une fleur de pythaya rouge, on regarde la couleur des bractées qui se trouvent à la base de la fleur. Si les bractées portent un liseré rouge, c'est un pythaya rouge. On découpe les anthères de la fleur que l'on récolte dans la boite. Les anthères portent une poudre jaune : c'est le pollen. Le pollen ainsi récolté peut être maintenu vivant au frais dans le réfrigérateur pendant 3 jours. Le pollen ne doit pas être humide, car sinon il éclate et meurt.
On va ensuite repérer une fleur de Pythaya blanc. Pour cela on observe les bractées à la base de la fleur : les bractées ne possèdent pas de liseré rouge. On va alors déposer le pollen du pythaya rouge sur le style de la fleur du pythaya blanc. On va pincer l'extrémité du style, et voilà la fécondation a eu lieu ! En cas de pluie il est fortement conseillé de protéger la fleur ainsi fécondée à l'aide d'un sachet plastique afin que le pollen ne soit pas humide.
Les fleurs de pythaya s'épanouissent durant la nuit. Elles ne s'ouvrent qu'une seule nuit. La fécondation peut se faire le soir à partir de 16h30 sur une fleur non encore éclose, jusqu'au lendemain matin 11h00 sur une fleur qui commence à se refermer. Lorsque la fécondation a réussit, le fruit se développe au niveau des bractées. Vert, il gonfle et grossit pendant un mois. Arrivé à maturité, il change lentement de couleur jusqu'à devenir rouge. Lorsqu'il ramollit il est mûr et peut être cueillit. Si on souhaite qu'il soit mûr à point, on le laisse s'ouvrir sur le pied.

Sources : © fleurs-fruits-feuilles-de.com

0 avis

Vos commentaires sur Hylocereus undatus


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -