fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Poupartia borbonica

Bois blanc rouge . Bois de Poupart . Bois de violon . Bois sandal . Evi marron . Zévi marron .

Famille: anacardiaceae

Origine: Endémique de la Réunion et de Maurice

Synonymes:
* Parietaria laevigata Poir.
* Poupartia borbonica Gmel.
* Pouzolzia canescens Gaudich. ex Wedd.
* Pouzolzia mollis Blume
* Spondias borbonica (Gmel.) Baker

Utilisation(s):
Bois tendre, non utilisé.
Dans la pharmacopée ancienne, les décoctions d’écorce de Bois Blanc Rouge étaient utilisées pour « rendre les femmes infécondes » ; actuellement, les tisaneurs vendent l’écorce de cet arbre pour « soulager les crises de ménopause ».

Biologie: Espèce endémique des Mascareignes, probablement disparue à Maurice, devenue très rare à la Réunion ; elle est xérophile, c'est-à-dire caractéristique du secteur sec de l'île, mais on la trouve aussi dans des régions plus humides, sur substrat perméable, par exemple sur les coulées récentes de Saint-Philippe, à basse altitude; individus isolés et, exceptionnellement petits peuplements dans le massif de la Montagne, à Mafate, à Basse Vallée et dans la Réserve Biologique de Mare-Longue.
Est peu utilisée en reboisement car la production de plants reste limitée du fait de la rareté des graines dont la production , quoique abondante, est irrégulière; cependant, leur germination est très facile et cette espèce protégée est plantée en enrichissement, en particulier dans la forêt de Beloni, à des fins de préservation.
Des plants sont diffusés auprès des associations de protection de la nature.

Particularité: Espèce rare et protégée par arrêté ministériel du 6 février 1987.

Ajouter un commentaire sur Poupartia borbonica

Description: Arbuste à grand arbre dioïque de 10 à 15 m de haut, à tronc souvent droit ayant jusqu’à 70 cm de diamètre, perdant toute ses feuilles en saison sèche. Bois tendre. Ecorce épaisse, brun-rougeâtre, spongieuse en coupe, gorgée d’une sève rouge. Feuilles alternes, composées imparipennées, présentant une hétérophyllie de développement : feuilles juvéniles étroites à folioles veinées de rouge ; feuilles adultes ressemblant aux feuilles des arbres à évis : glabres, plus larges, groupées à l’extrémité des rameaux, longues de 20 à 25 cm à 7-11 folioles. Le rachis et les nervures sont jaune orangé et le limbe vert clair. Les folioles ont un limbe étroitement ovale, atténué au sommet, asymétrique à la base, à marge faiblement crénelée. Inflorescence terminales de type grappe, à nombreuses petites fleurs rougeâtres, mâles ou femelles selon les individus. Petits fruits verts (drupes) d’environ 1-1,5 cm de diamètre, devenant rouge-sombre, noires à maturité et ne contenant généralement qu’une seule graine.

Où peut-on l'observer :
L'Université du Moufia à St Denis
Le Conservatoire botanique de Mascarin (Saint Leu)
Le Jardin des milles et une saveurs (Saint André)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion
3. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 4 - Flore. Editions Favory (1985)
4. http://arbres-reunion.cirad.fr/
5. Lavergne R. : Tisaneurs et Plantes médicinales de l'île de la Réunion (1990).
6. Lucas R. : Cent plantes endémiques et indigènes de la Réunion (2007).
7. L'île de la Réunion par ses plantes - Conservatoire Botanique de Mascarin. Editions Solar (1992).
8. Dupont J., Girard J.C., Guinet M. : Flore en détresse - Le livre rouge des plantes indigenes menacées à la Réunion (1989). Edité par la SREPEN.
9. Office National des forêts : Guide botanique- Réserve Naturelle Saint-Philippe Mare Longue (deuxième édition, 2005).

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
badula borbonica
cyathea borbonica
melicope borbonica
poupartia borbonica
tarenna borbonica



0 avis

Vos commentaires sur Poupartia borbonica


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -