fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Espèce indigène aux Mascareignes, le Change écorce est traditionnellement utilisées à La Réunion pour traiter les fièvres, les douleurs ou le paludisme.

Aphloia theiformis

Bois de gouyave marron . Change écorce . Fandamane (Malgache) . Goyave marron .

Plus de photos de Aphloia theiformis

Famille: aphloiaceae

Origine: Indigène aux Mascareignes, à Madagascar, aux Comores aux Seychelles et en Afrique.

Synonymes:
* Aphloia integrifolia (Vahl) Benn,
* Aphloia mauritiana Baker
* Aphloia sessilifolia (Baker) Hemsl.
* Guya integrifolia (Vahl) H.Perrier
* Lightfootia theiformis Vahl
* Ludia heterophylla auct. non Lam.
* Neumannia theiformis (Vahl) A.Rich.
* Neumannia integrifolia (Vahl) A.Rich.
* Prockia integrifolia (Vahl) Willd.
* Prockia laciniata Poir.
* Prockia ovata Lam.
* Prockia serrata Willd.

Ethymologie: Son nom vernaculaire, Change écorce, vient du fait que son écorce se détache par grands lambeaux sombres en découvrant des taches plus claires (photo 5).

Utilisation(s): Son bois sert à faire des charpentes et des bardeaux. Il est aussi utilisé comme bois de feu.
Traditionnellement utilisées à La Réunion pour traiter les fièvres, les douleurs, le paludisme, les inflammations et comme dépuratif, les feuilles sont aussi utilisées dans l'île Maurice comme fébrifuge.
Dans la pharmacopée de Madagascar, l'écorce sert d'émétique et les feuilles servent à faire une infusion rafraîchissante.
Les jeunes feuilles sont réputées efficaces contre l'hématurie (sang dans les urines), les feuilles anciennes contre les rhumatismes.

Biologie: C’est un arbre de la forêt ombrophile (pluvieuse) primaire de Maurice, de Rodrigues et de la Réunion, de 0 à 2000 m d’altitude mais aussi de la végétation secondaire et pionnière sur lave. On le trouve à Madagascar, aux Comores, dans les Mascareignes, les Seychelles et l’Afrique orientale.

Particularité: Le change écorce est la seule espèce de la famille des Aphloiaceae.
On peut éventuellement confondre le Change écorce avec le goyavier, car leurs écorces se détachent en lambeaux et leur fleurs se ressemblent. Mais les feuilles du Change écorce sont dentées, alors que celle du Goyavier ne le sont pas, et les feuilles du Goyavier dégagent une odeur caractéristique de goyavier lorsqu'on les froissent, alors que celle du Change écorce n'en ont pas.

Ajouter un commentaire sur Aphloia theiformis

Description: L’Aphloia theiformis est un arbre pouvant atteindre 15 m de haut dans la forêt chaude et humide mais restant à l’état d’arbuste dans les forêts d’altitude (voir plus de photos). Ses rameaux sont rougeâtres. Les feuilles simples, sont dentées chez l’adulte (photo 3) mais profondément lobées chez les jeunes plants poussant dans les zones sèches de La Réunion. Les inflorescences axillaires portent de 1 à 5 fleurs de taille moyenne, hermaphrodites, aux sépales blancs (photo 1, 3 et 4), sans pétale et aux très nombreuses étamines. Le fruit est une petite baie blanche (photo 2) et globuleuse, à la pulpe très appréciée de nombreux oiseaux.

Où peut-on l'observer :
Le Grand Etang (Saint Benoit)
Le sentier de Piton Fougères (Sainte Marie)

Bibliographie par Novy :
1. wikipedia.org
2. arbres-reunion.cirad.fr
3. mi-aime-a-ou.com

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
aphloia theiformis

Fiche modifiée le : 28/12/2016



0 avis

Vos commentaires sur Aphloia theiformis


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -