fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Cinnamomum camphora

Arbre à camphre . Camphre . Camphrier . Laurier du Japon .

Famille: lauraceae

Origine: Originaire d’Asie du Sud-Est (Japon, Taiwan).

Synonymes:
* Laurus camphora (L.)
* Camphora officinalis Nees

Utilisation(s):
Le camphrier a été introduit pour la sylviculture à Salazie, Saint Philippe, etc., ainsi que pour l'extraction de l'huile camphrée, mais il est souvent planté comme arbre ornemental. C'est un arbre promis à un grand avenir car il fournit un bois apprécié et sa croissance est rapide.

C'est un bois tendre, léger, d'un blanc tirant sur le jaune clair ou le rose, aux veines larges et colorées. Il est traditionnellement utilisé pour la sculpture et la fabrication de meubles de rangement (commodes, coffres, ...etc) et l'aménagement intérieur (portes, étagères,..etc). L'odeur du camphre, qui persiste très longtemps, semble éloigner les insectes.

Toutes les parties du Camphrier contiennent de grandes quantités d'huile camphrée, utilisée principalement à des fins industrielles mais également en pharmacie: propriétés antiseptiques et tonicardiaques; en aromathérapie, l'huile essentielle du Camphrier est considérée comme un antiviral majeur et comme un excellent immunostimulant et antidépresseur .

Biologie:
Le camphrier s'adapte facilement à un climat humide et chaud.
A la Réunion, il est très sensible à la nature du terrain et demande un sol profond, bien drainé et fertile.Il est installé surtout sur la côte Est, jusqu'à 700-1 000 m d'altitude.
On trouve quelques camphriers imposants autour du pont de la Rivière du Mât.
Quelques parcelles ont été reboisées dans les années 60 à la Savane (route de Grand Ilet- Salazie), à Hell-Bourg, à Basse Vallée (Saint-Philippe) et dans la forêt de la Providence à saint-Denis.
Des plantations importantes ont été réalisées à la Plaine des Lianes dans la Commune de Bras-Panon.

Ajouter un commentaire sur Cinnamomum camphora

Description: Grand arbre au tronc vigoureux, souvent noueux, à la couronne largement déployée, pouvant atteindre plusieurs centaines d'années et prendre d'énormes proportions (30 mètres de hauteur) . Ecorce caractéristique permettant de bien reconnaître l'arbre: grise, rugueuse, épaisse et fissurée longitudinalement par endroits sur 5 à 6 cm. Feuillage persistant, coriace. Feuilles alternes (5 à 10 cm de long) à pétioles longs, lisses, ovoïdes-lancéolées et à limbe vert clair brillant, revers vert-bleu mat, souvent rougeâtres lorsqu'elles sont jeunes, dégageant une forte odeur de camphre lorsqu' elles sont froissées. Nervures secondaires bien visibles, souvent recourbées vers le haut. Panicules axillaires de fleurs très petites et simples, de couleur jauneâtre à blanc verdâtre, d'environ 5 à 7 cm de long. Les fruits sont de petites baies à une graine entourées d'une cupule (ovaire demi-infère), de 5 à 10 mm de diamètre, vertes et devenant noires lorsqu'elles sont mûres. L'arbre ne fructifie qu'à partir de sa vingtième année.

Où peut-on l'observer :
L'Université du Moufia à St Denis
Le jardin de l'Etat à Saint Denis
Le Parc du Colorado (La Montagne)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion.
3. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
4. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
5. Bois de l'île de la Réunion - Inventaire des principales essences utilisées. Commissariat à l'artisanat (1986).
6. http://nature.jardin.free.fr
7. http://fr.wikipedia.org

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
cinnamomum camphora
cinnamomum verum



0 avis

Vos commentaires sur Cinnamomum camphora


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -