fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Corymbia citriodora

Eucalyptus citronné .

Famille: myrtaceae

Origine: Originaire de l’Australie (région Est).

Utilisation(s):
Les eucalyptus peuvent être plantés isolés ou en haies, mais ils doivent surtout être éloignés des habitations qui n'apprécient pas leurs puissantes racines.
De nombreux Eucalyptus sont utilisés dans le monde pour produire du "bois de service": poteaux, bois de mine, bois de feu, perches, bois de construction ou d'ébénisterie, fabrication de papier.
Certaines espèces sont connues pour donner les bois les plus durs et les plus solides, à cause de la silice déposée dans leurs membranes cellulaires. Hors de l'Australie, l'eucalyptus a souvent été planté dans les zones humides pour assécher les sols.
Le bois de certaines espèces installées depuis peu à la Réunion (Corymbia citriodora) peut également servir en placage, marquetterie, menuiserie.
Ses fruits et/ou ses feuilles sont réputés éloigner les insectes.Il a été planté dans une certaine région africaine pour chasser les moustiques qui transmettent des maladies redoutables aux populations locales. Le résultat a été excellent, non par un effet répulsif, mais parce que les forts besoins en eau de l'eucalyptus ont permis d'assécher les marais et donc d'empêcher la reproduction des moustiques, mais avec un risque nouveau: les feux de forêts.
Les fleurs d'eucalyptus constituent la source de nectar floral la plus importante pour la production de miel en Australie.
Toutes les parties de l'arbre contiennent des huiles essentielles (eucalyptol) qui sont employées en pharmacie et dans l'industrie cosmétique. Ses vertus sur l'appareil respiratoire sont connues. Il est utilisé en phytothérapie pour soigner les bronchites, la toux, les rhumes ou la sinusite. On peut en faire des fumigations, des infusions, ou des décoctions.
En confiserie, il est utilisé principalement dans les chewings gum à la menthe. Il est également utilisé dans la fabrication de pastilles ou de pâtes contribuant à apaiser les maux de gorge.
Sa résine rouge sert de cirage.

Biologie:
A la Réunion, ils sont surtout plantés en zone sèche, jusqu'à 700 m d'altitude: côte Ouest et particulièrement Etang-Salé.
Certaines espèces ont été utilisées par le Service forestier comme essences de reboisement, en particulier à moyenne altitude et dans les cirques. Elles sont assez bien adaptées du point de vue écologique mais résistent malheureusement fort mal aux vents cycloniques.

Ajouter un commentaire sur Corymbia citriodora

Description: Le genre Eucalyptus comprend environ 600 espèces, toutes originaires d'Australie, dont certaines peuvent atteindre 100 m de hauteur. La plupart des eucalyptus sont à feuilles persistantes. mais quelques espèces tropicales perdent leurs feuilles à la fin de la saison sèche. Comme les autres membres de la famille des myrtacées, les feuilles d'eucalyptus sont couvertes de glandes à huile. L'abondante production d'huile est une caractéristique importante de ce genre.
A la Réunion, trois espèces d'eucalyptus sont pricipalement cultivées:
* Eucalyptus robusta
* Eucalyptus citriodora ou Eucalyptus citronné, désigné après 1995 Corymbia citriodora
* Eucalyptus tereticornis

Grand arbre à fut droit atteignant 25 m de haut, à écorce s'exfoliant par plaques. Houppier assez peu développé offrant un ombrage clair. Souvent couvert par une écorce de couleur gris clair, s'enlevant en lanière (l'écorce est plus classique, rugueuse et foncée, profondément crevassée chez Eucalyptus robusta). Feuilles odorantes si on les froisse, présentant une curieuse caractéristique: sur les jeunes arbres, elles sont opposées, sessiles, ovales et glauques, mais par la suite elles deviennent alternes, pétiolées, très allongées, parfois un peu courbées comme des lames de faux, pendantes, et d'un vert-gris ou gris-bleu. Leur côté étroit est photophile. Fleurs réunies en ombelles solitaires et axillaires. Nombreuses étamines de couleur variable selon les espèces (blanches, crèmes, jaunes, roses ou rouges), enfermées dans un étui clos par un opercule (d'où l'origine grecque du nom eucalyptus: eu = bien; kaluptos = couvert; le nom de gommier fait allusion à la gomme résineuse rouge que l'arbre exsude lorsqu'il est blessé). Les pétales sont absents. Les sépales et les tépales ne sont pas différenciés et forme la coiffe en forme de couvercle qui tombe lorsque les étamines, en grandissant, se déploient pour former la fleur. Les fruits secs sont des capsules cylindriques ou légèrement ovales, dont les valves se soulèvent pour libérer de nombreuses graines très petites qui germent facilement.

Où peut-on l'observer :
L'Université du Moufia à St Denis
Le Conservatoire botanique de Mascarin (Saint Leu)
Le Parc du Colorado (La Montagne)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia.
2. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 5 - Flore. Editions Favory (1983)
3. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
4. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
5. Bois de l'île de la Réunion - Inventaire des principales essences utilisées. Commissariat à l'artisanat (1986).
6. Documentation « Office National des Forêts » Région Réunion.
7. http://fr.wikipedia.org/wiki/Eucalyptus
8. http://www.lesarbres.fr/fiche-eucalyptus.php

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
corymbia citriodora



0 avis

Vos commentaires sur Corymbia citriodora


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -