fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

Jadis, la graine comestible du Latanier rouge était consommée par les enfants. Son goût rappelle un peu celui de la noix de coco.

Latania lontaroïdes

Latanier de Bourbon . Latanier de la Réunion . Latanier rouge . Palmiste puce . Pomme latanier .

Famille: palmaceae

Sous-famille: coryphoïdees

Origine: Endémique de la Réunion

Synonymes:
* Cleophora lontaroides Gaertner
* Latania borbonica Lam.
* Latania commersonii J.F.Gmel
* Latania plagaecoma Commerson ex Balf.
* Latania rubra Jacq.

Utilisation(s):
Latania lontaroïdes est une des rares espèces fruitières endémiques de l'île de la Réunion. L'albumen de la graine, comestible, est consommé par les enfants. Son goût rappelle un peu celui de la noix de coco.
Ses larges feuilles en forme d'éventail étaient autrefois utilisées pour réaliser la toiture des premiers "boucans", puis recouvrir les cases en paille, les hangars, ou encore pour servir d'ombrelle.
Aujourd'hui, le Latanier est fréquemment cultivé dans les jardins botaniques tropicaux, comme plante ornementale, et fait l’objet d’un commerce international important.

Biologie: Espèce rustique résistant aux cyclone, à la sècheresse, aux basses températures et aux maladies.
Caractéristique des paysages des bas de l’Ouest de l’île, le Latanier rouge à l'état sauvage a pratiquement disparu de la végétation naturelle. Depuis quelques années, il est largement planté dans les jardins publics et privés des Bas de l'île.

Particularité: Le Latanier rouge est la seule espèce de palmier indigène à feuilles en éventail.

Ajouter un commentaire sur Latania lontaroïdes

Description: Palmier atteignant 10-12 m de haut, à stipe unique, gris et lisse, dépourvu d’épines, légèrement renflé à la base, annelé, souvent recouvert de restes de pétioles écartés. Palmes de type palmé (en forme d’éventail, 2,5 m de large et de long), à long pétiole rougeâtre quand la plante est jeune et à limbe vert (rouge durant les premières années) recouvert de poils blanchâtres. Les bords du limbe et les nervures principales sont finement dentés. Espèce dioïque (pieds mâles et pieds femelles poussent séparément) à petites fleurs mâles à nombreuses étamines jaunes et densément regroupées sur de longs épis (1,8 à 2 mètres). Les fruits sphériques ("pommes" latanier) mesurent environ 5 cm de diamètre et sont de couleur verte à marron, brillants Ils contiennent de une à trois graines dont l’albumen jeune, gélatineux, est comestible mais de goût fade.

Où peut-on l'observer :
Le parc de Kélonia (Saint Leu)
Le Parc de la Trinité (Saint Denis)
Le Parc du Colorado (La Montagne)
Le sentier littoral Nord (St Denis - Ste Marie - Ste Suzanne)

Bibliographie par Serge Chesne :
1. Langlade F. et Figier J. : Plantes du secteur Nord du Campus du Moufia. Laboratoire de Biologie Végétale – Université de la Réunion.
2. Flore des Mascareignes – La Réunion, Maurice, Rodrigues - (Bosser, J., Cadet, T., Gueho, J., Marais, W. – Volume 189 (1984) – Publiée par The Sugar Industry Resarch Institute, Mauritius – L’Office de la Recherche Scientifique et Technique Outre-mer, Paris – The Royal Botanic Gardens, Kew.
3. Cadet Th. : A la découverte de la Réunion - Volume 4 - Flore. Editions Favory (1985)
4. Bärtels A . : Guide des Plantes Tropicales.
5. L'île de la Réunion par ses plantes - Conservatoire Botanique de Mascarin. Editions Solar (1992).
6. Lucas R. : Cent plantes endémiques et indigènes de la Réunion (2007).
7. http://arbres-reunion.cirad.fr/
8. http://fr.wikipedia.org
9. http://nature.jardin.free.fr
10. http://www.botanique.org
11. etic.univ-reunion.fr
12. Ternisien A. et Le Bellec F. Mon jardin tropical. Edtions Orphie (2003)
13. Le Bellec F. et Renard V. Le grand livre des fruits tropicaux. Editions Orphie (2001).

Auteur des photos: Serge Chesne

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
latania loddigesii
latania lontaroides

Fiche modifiée le : 26/12/2016



0 avis

Vos commentaires sur Latania lontaroïdes


Message :










© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -