fleurs fruits feuilles de ...

« PREV NEXT »

La présence de spilanthol, un alcaloïde antiseptique, provoque lors de la consommation des brèdes mafane la salivation et un engourdissement de la bouche.

Acmella oleracea

Brède mafane . Cresson du Pará .

Plus de photos de Acmella oleracea

Famille: asteraceae

Sous-famille: asteroideae

tribu: heliantheae

Origine: Acmella oleracea n'existe pas à l'état sauvage, on pense qu'il a été domestiqué à partir d'Acmella alba, espèce indigène du Pérou et du Brésil. Aujourd'hui Acmella oleracea est présent dans toutes les régions tropicales.

Introduction: Probablement introduit dans les îles de l'Océan Indien par les Portuguais, Acmella oleracea est naturalisé et cultivé à La Réunion, comme plante d'ornement, alimentaire, et médicinale.

Ethymologie: l'appellation de "brèdes" est créole et son origine viendrait de l'indien "brettes" qui signifie "bonnes feuilles à manger".
Cette appellation regroupe un grand nombre d'espèces qui ont toutes la particularité d'être utilisées comme légume-feuille. A la Réunion, les brèdes sont représentées par plus de 15 espèces. On peut citer entre autre les brèdes chouchou, morelle, citrouille, pariétaire, chinois, choux rouge, cresson, mafane, songe, ou z'épinard.

Utilisation(s): Acmella oleracea est utilisé comme légume cuit à la vapeur dans les îles de l'Océan Indien (Comores, Madagascar, La Réunion, île Maurice) ainsi qu'en Inde.
Au brésil et en Inde, les feuilles crues sont utilisées comme condiment pour rehausser le goût des salades, des soupes et des plats de viande.
Les feuilles entières et les fleurs s'utilisent comme base du plat national malgache le romazava. Les feuilles et fleurs en boutons ont une saveur poivrée et piquante.

La consommation des feuilles et des fleurs de mafane provoque la salivation et un engourdissement de la muqueuse de la bouche. Cette sensation pourrait être attribuée à la présence dans la plante de spilanthol, un alcaloïde antiseptique.
L'usage le plus courant est le traitement des maux de dents, de gencives et de gorge.
Cette plante est aussi recommandée pour traiter les dysenteries et rhumatismes. Elle est également considérée pour ses vertus antiscorbutiques, digestives, anesthésique et diurétique.
Des études in vitro ont montré une forte activité antibactérienne et insecticide, ainsi que des activités antioxydantes et une capacité myorelaxante rapide et progressive.

Biologie: Acmella oleracease se multiplie par graines ou par boutures prélevées sur les plantes dans la phase végétatives. Pour la germination, une température d'au moins 21°c est nécessaire. L'espèce demande des arrosages fréquents.

Ajouter un commentaire sur Acmella oleracea

Description: Acmella oleracea est une plante herbacée annuelle de petite taille, à tiges érigées (photo 3 et voir plus de photos). Les feuilles sont simples et opposées. Le limbe ovale à deltoïde possède un bord denté (photo 5 et voir plus de photos). Les inflorescences sont des capitules. Les bractées du réceptacle sont de couleur paille, souvent teintées de rouge-violet. Les fleurs jaunes du disque atteignent 3.5 mm de long (photos 1 à 4 et voir plus de photos). Les fruits sont des akènes à pappus constitué de 2 soies.

Bibliographie par Novy :
1. mi-aime-a-ou.com
2. Le Grand livre des fruits et légumes lontans - Didier Vincenot, Michel Roux-Cuvelier - Cirad - Éditions Orphie

Auteur des photos: Novy

Plantes appartenant au même genre ou à la même espèce :
acmella oleracea
portulaca oleracea
roystonea oleracea

Fiche créée le : 25/06/2019



0 avis

Vos commentaires sur Acmella oleracea


Message :










© 2012/2019 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -