fleurs fruits feuilles de ...

NEXT»

03/10/2018 - Novy

Les pieds de ... et les bois de ...

A la Réunion on distingue les "pied de" et les "bois de". On parle de "bois de" pour les plantes endémiques ou indigène de l'île, c'est à dire les plantes qui se sont spontanément développées sans l'aide de l'Homme. On parle de "pied de" pour le plantes introduites et cultivées par l'Homme. Photo 1 : pied d'ananas.

Les plantes endémiques et indigènes, c'est à dire les "bois de", portent des noms d'animaux : ainsi on trouvera le bois de Cerf, bois de chenille, bois de pintade, bois de perroquet, bois de merle (photo 2), ou encore le bois de vache.

Ils portent également des noms de fruits et de légumes, comme le bois de banane, qui n'est pas le bananier, mais qui porte également le nom de bois de papaye, qui n'a rien à voir non plus avec le papayer. Il y a également le bois de raisin (photo 3), qui n'est pas la vigne, le ou le bois de pomme qui n'est toujours pas le pommier.

Avec le bois d'éponge ou le bois de savon (photo 4) on pourrait faire la vaisselle.
Avec les
bois de chanteur, de violon et de tambour on pourrait faire un orchestre.
Et enfin les
bois de mam'zelle, également appelé bois de demoiselle, et le bois de jolie fille on rendra hommage aux femmes.

Concernant les plantes importées par l'Homme, elles portent le nom de "pied de". Les exemples ne manquent pas, on a le pied de banane, le pied d'ananas, le pied de letchis photo 5) ou encore le pied de manguier.

Les "bois de" sont l'essence même de la Réunion, elles reflètent la spécificité de cette île : un bout de rocher entouré d'eau (photo 6) qui donne naissance à des trésors de forme, de couleur et d'odeurs.
Les "pieds de" sont quand à eux des plantes comestibles. Elles ont été importées par l'Homme afin de nourrir les habitants de l'île. Elles représentent de ce fait la richesse alimentaire de l'île.

0 avis

Vos commentaires sur Les pieds de ... et les bois de ...


Message :












© 2012/2018 - Fleurs Fruits Feuilles de - Mentions légales -